Home DestinationsMoyen Orient Les 8 plus beaux sites du Liban à visiter

Les 8 plus beaux sites du Liban à visiter

Le Liban regorge de sites magnifiques. C’est un pays tout en relief, avec la chaîne du Mont-Liban qui traverse le pays du Nord au Sud, la mer Méditerranée longeant la côte Ouest qui offre de somptueux couchers de soleil, des panoramas exceptionnels, et une végétation aussi diversifiée que luxuriante, des bons fruits et légumes goûteux à profusion, et une cuisine hors du commun qui nous a régalé! Et si vous aimez l’histoire, vous serez servis au Liban! Des traces de développement y datent d’avant l’antiquité et même avant! Longtemps appartenant à la civilisation phénicienne, le territoire a tour à tour été conquis par les assyriens, les babyloniens, les égyptiens, les perses, les grecs, les romains, les byzantins, les arabes, les croisés, les mongols, et les ottomans.

Au Liban, nous avons retrouvé notre amie Mirella. Quel plaisir de l’avoir revue et d’avoir passé du temps de qualité avec sa famille!

Les plus beaux sites à visiter

Baalbek

Voici un lieu qui nous a laissé bouche-bée. Baalbek, de son nom grec Heliopolis, est un site antique qui honorait le dieu Baal, avec de gigantesques temples. Le temple de Bacchus est un des temples gréco-romains les mieux préservés. Le temple de Jupiter était le plus grand temple de l’Empire Romain dont il ne reste que quelques colonnes et une base colossale. Le temple de Venus, plus petit, est la troisième attraction du site. Le tout fait partie d’un ensemble archéologique extrêmement impressionnant à faire rougir les villes d’Athènes et de Rome, rien de moins!

Baalbek - Temple of Bacchus

Baalbek – Temple of Bacchus

Baalbek - Temple of Bacchus

Baalbek – Temple of Bacchus

Les cèdres de Barouk

Nous sommes allés visiter les fameux cèdres du Liban, dans le Chouf, sur le mont Barouk. Emblème national du Liban, il est aujourd’hui protégé. Il recouvrait autrefois une plus grande partie du territoire libanais. Le bois de cet arbre est réputé pour être résistant et imputrescible. Il était exploité par les phéniciens pour la construction de leurs bateaux. Plus tard, le roi Salomon l’a utilisé pour bâtir son temple à Jérusalem. Nous n’avons malheureusement pas eu l’opportunité d’aller admirer les “Cèdres de Dieu” qui se trouvent à Bcharreh, dans le Nord du pays. Mais ceux que nous avons vu étaient déjà pas mal beaux, et parmi eux, celui qui a inspiré le cèdre se trouvant sur le drapeau libanai, et que nous voyons sur la photo ci-dessous.

Cedar at the Chouf

Cedar at the Chouf

Cedar at the Chouf

Cedar at the Chouf

Sidon

Sidon, ça vous parle? Certainement si vous avez lu la Bible, puisqu’elle y est mentionnée à de multiples reprises, et aussi loin que le livre de la Genèse. Jésus y vint même y prêcher et ses apôtres. Elle est souvent associée à Tyr, la ville voisine du sud. Nous y avons visité la forteresse maritime, construite par les croisés au 13e siècle, ainsi que son souk et son musée du savon.

Sydon Sea Castle

Sydon Sea Castle

Sydon Sea Castle

Sydon Sea Castle

Sydon Souk

Sydon Souk

Beyrouth

Beyrouth, la capitale du Liban, est une ville monumentale qui rassemble la moitié des habitants du pays. Elle est réputée être une des plus anciennes villes du monde. Nous avons visité le Raouché (rocher aux pigeons), et l’Université Américaine de Beirut, la plus prestigieuse université du Moyen Orient et lieu où enseigne notre amie et Doctor/Professor Mirella.

American University of Beirut

American University of Beirut

Beirut Raouche

Beirut Raouche

Beiteddine

Le somptueux Palais de Beiteddine date du 18e siècle et a été le siège de l’émirat du Mont-Liban. Perché sur un falaise dans la région du Chouf, c’est un lieu très photogénique. Je me suis donc bien amusé à prendre des clichés.

Beiteddine Palace

Beiteddine Palace

Beiteddine Palace

Beiteddine Palace

Byblos

Byblos est la ville qui a vu naître les phéniciens, et la 2e ville la plus ancienne au monde, après Damas. Des traces indiqueraient que Byblos, qui s’appelait auparavant Gebal, est occupée depuis 8800 avant JC, soit au néolithique! Le premier alphabet, celui des phéniciens, y tient son origine. Les phéniciens exportant le papyrus de l’Égypte vers la Grèce, les grecs décidèrent d’appeler cette ville Byblos (qui signifie papyrus en grec). Nous sommes allés faire un tour de bateau au large de Byblos pour admirer le coucher du soleil.

Byblos

Byblos

Port of Byblos

Port of Byblos

Sunset on Byblos

Sunset on Byblos

Jeita et Jounieh

Les grottes de Jeita sont des caves énormes avec une foule de stalactites et stalagmites, dont la plus grande stalactite connue du monde. C’est un symbole national libanais qui a fait partie des 14 finalistes dans la compétition des 7 nouvelles merveilles du monde. Ouais, les libanais en sont très fiers! Je n’ai malheureusement pas de photos de l’intérieur des grottes à montrer, l’appareil photo y étant interdit.

Proche de Jeita se situe Jounieh, une ville sur le bord de la mer. Nous avons pris le téléphérique pour rejoindre Harissa et apercevoir toute la baie de Jounieh. Un point de vue magnifique sur la Méditerranée et la côte libanaise.

Jeita Grotto

Jeita Grotto

Jounieh Bay

Jounieh Bay

Nos impressions

Bien que la situation géopolitique au Liban soit relativement stable, la tension y est palpable. Seul pays officiellement chrétien du Moyen-Orient, le Liban est au cœur des conflits idéologiques, opposant les sunnites (Arabie Saoudite et Cie) d’un côté et les chiites (Iran et Cie) de l’autre, en plus des interminables frictions avec le voisin du Sud (Israël). Le tout est agrémenté du récent flot de 2 millions de réfugiés syriens, pour une population de 4 millions, sans compter les 500000 réfugiés palestiniens qui y vivent depuis 50 ans.

Si le Liban montre une façade de paisible cohabitation religieuse, la réalité est toute autre. Dans les faits, les différentes confessions religieuses ne se mélangent pas, mais se forment en quartiers, et même en territoires entiers. La seule cohabitation possible est celle entre les chrétiens et les autres groupes religieux. Je vous assure que c’est impressionnant de traverser les quartiers du Hezbollah en voiture. Quand on voit d’énormes drapeaux de couleur noirs à chaque 20 mètres sur le bord de l’autoroute, on sait qu’on a pénétré dans leur territoire et on y sent une lourde atmosphère. Heureusement qu’on voit des militaires libanais partout pour nous donner un petit sentiment de sécurité. Bref, c’est un sentiment de chaos contrôlé.

Pour une meilleure planification

Itinéraire

Voici les lieux que nous avons visité :

  • Baalbek et ses ruines
  • Beyrouth
  • Byblos
  • Barouk et ses cèdres
  • Damour
  • Jeita et ses grottes
  • Jounieh
  • Sydon

Hébergement et transport

Nous avons séjourné dans la ville de Damour, proche de notre amie Mirella et de sa famille, qui nous ont traité aux petits oignons. Contrairement à mes habitudes, je n’ai pas eu à réfléchir sur les activités du voyage car c’est Mirella qui a tout planifié! Du lever au coucher du soleil, elle et ses parents ont veillé à ce que nous ne manquions de rien. Ils sont d’une générosité exemplaire. C’est donc de Damour que nous partions pour effectuer nos excursions journalières.

Beach at Damour

Beach at Damour

Mirella nous a trouvé cet hôtel à deux pas de chez elle, et nous avons loué une petite Hyundai Grand i10 pour nous déplacer.

Our hotel and rental car

Our hotel and rental car

Je dois quand même glisser un petit mot concernant la conduite dans ce petit pays. Je peux dire que la conduite là-bas est psychologiquement éprouvante et j’ai dû apprendre à mal conduire pour éviter les accidents. Si je conduisais dans un pays occidental comme j’ai conduit au Liban, j’aurais 10 infractions à la minute. Pour survivre, il m’a fallu doubler en zig-zag sur l’autoroute, oublier le clignotant, klaxonner à tout-va, griller des feux rouges et des stops, et prendre des sens uniques en sens inverse. Figurez-vous qu’au Liban, les démarcations de voies ne sont jamais respectées! Une ligne infranchissable est toujours franchissable, les voies d’arrêt d’urgence sont utilisées comme stationnement et comme voie de dépassement, une route à 2 voies est empruntée comme une route à 3 voies, et une route à 3 voies comme une route à 5 voies. Bref, pour éviter d’avoir à surveiller en permanence mes 3 rétroviseurs, j’ai choisi de conduire le plus à gauche possible et le plus vite possible. Et je crois bien que la seule infraction que je n’ai pas commise est l’excès de vitesse, sans doute parce qu’il n’y avait pas de place à le faire à cause de la densité du trafic. Résultat, je suis fier d’avoir rendu la voiture sans une égratignure de plus que celles qu’elle avait déjà. Et Mirella qui doutait au début de mes capacités à conduire au Liban, son père m’a félicité d’être un excellent conducteur HAHAHAHAHA!

Nourriture

La cuisine libanaise est réellement une des meilleures au monde. Pas étonnant que nos enfants n’aient pas réclamé de McDo durant notre séjour au Liban. Ils y ont même déniché leur 3e restaurant favori, après le McDonalds et Burger King!

Falafel

Falafel

A Lebanese Mezze

A Lebanese Mezze

A Lebanese Mezze

A Lebanese Mezze

État des dépenses

Après avoir visité la Turquie, nous avons trouvé le Liban relativement cher. Mais à bien y penser, c’est plutôt bon marché. Nos dépenses pour ces 8 jours ont totalisé :

  • 1278.00 USD;
  • 160.00 USD par jour;
  • 40.00 USD par personne et par jour.

En détail :

Catégorie de dépense Montant dépensé
Avion 147.00 USD
Hébergement 533.00 USD
Transport (incluant essence) 213.00 USD
Restaurants 245.00 USD
Épicerie 37.00 USD
Activités 103.00 USD
Total1278.00 USD

En bref

Dates2018-09-05 au 2018-09-12
Nombre de jours 8
Villes visitées Balbek, Beyrouth, Byblos, Damour, Jounieh, Sidon
Arrivé par De Chypre en avion
Parti par Vers la Grèce en avion
Moyen de transport Voiture de location
Distance parcourue (voiture, métro, marche) 635 km
Nombre de photos prises 2700 (337 par jour)
Devise La livre libanaise (1 USD = 1500 LBP)

Conclusion

Grâce à Mirella et sa famille, le Liban est certainement un des pays qui nous aura le plus enthousiasmé durant ce tour du monde, et ce n’est pas sans avoir versé une larme que nous l’avons quitté. Et oui, nous vous recommandons fortement de visiter ce fabuleux pays, tant que la situation politique y est encore relativement stable.

Et ne manquez pas notre prochaine destination : la république hellénique!

==> Téléchargez gratuitement toutes nos photos du Liban!

no pinno pin

À vos épingles!

liban-pin-1

liban-pin-2

liban-pin-3

 

Avez-vous soif d’inspiration?

Continuez à vous alimenter de nos super récits de voyage en parcourant toutes nos destinations!

Naviguez à travers 15000 de nos plus belles photos de voyage classées par destination et téléchargez-les gratuitement!

Je vous invite par la même occasion à découvrir le bilan de notre exceptionnel tour du monde en famille!

 

Et des astuces de voyage?

Pour connaitre des techniques permettant d’optimiser la préparation de vos prochains voyages, je vous invite à parcourir nos astuces de voyage  :

Ne manquez pas nos futurs articles sur les meilleurs moyens d’optimiser vos prochains voyage. Souscrivez maintenant!

2 comments

Forest 2018-09-26 - 1:35

Ouf, à vous lire, je sens le stress géopolitique quand même et celui d’une conduite contrôlée! Bravo! Vous êtes courageux. Un autre élément de cette partie du voyage me fascine. Comme vous devez être émerveillé de marcher là où les personnages de la Bible ont marché! Je vous salue! Je m’ennuie!

Reply
Poly 2018-09-26 - 2:37

Vous nous manquez aussi les amis! Venez, on va peut être s’organiser un trip en Iran pour la fin de notre voyage 😉

Reply

Leave a Comment

Dans la même catégorie

This website uses cookies to improve your experience. If you accept, we'll assume you're ok with this. Accept Read More

ajax-loader